Ophtalmologues 

רפואת עיניים

La vue est le sens le plus complexe dont nous disposons. Il n'est donc pas étonnant que le bébé naisse avec une ouïe parfaite mais qu'il lui faudra encore une dizaine d'années pour achever le développement de sa vue. Pendant ces années, des complications pourront se manifester, dont certaines auront des conséquences cruciales sur la qualité de sa vue pour l'avenir.

 

Le diagnostic précoce de ces problèmes, tant que la vue est en développement, peut mener à un rétablissement complet. Il est donc essentiel d'effectuer tous les examens nécessaires.

 

Il est important de savoir que le diagnostic précoce des problèmes oculaires n'influencera pas seulement la vue : un problème de vue peut nuire au comportement de l'enfant à la maternelle, à l'école et dans la vie quotidienne. 
 

 

Que faut-il vérifier chez le bébé et quand ?

 

 

Immédiatement après la naissance : vérification du reflet rétinienNormalement, le médecin doit voir un reflet rouge venant des yeux, semblable à l'effet "œil rouge" souvent causé par le flash d'un appareil photo. L'absence de réflexion rouge des yeux du bébé peut laisser présager des problèmes potentiels :

 

Cataracte : une maladie qui cause une perte de la transparence de la lentille de l'œil. Si le problème n'est pas diagnostiqué et traité dans les premières semaines de vie, le dommage pour la vue peut devenir irréversible.

 

Décollement de rétine : séparation de la rétine de la paroi arrière du globe de l'œil. En résultat, la rétine n'est plus approvisionnée en sang, et peut dégénérer si le problème n'est pas traité rapidement.

 

Rétinoblastome : cancer de la rétine. Grâce au diagnostic rapide, le taux de guérison est d'à peu près 100%.

 

Il est important de s'assurer que l'examen du reflet rétinien a été effectué avant que le bébé ne quitte la maternité.

Si l'examen n'a pas été effectué, il faut se rendre immédiatement chez le pédiatre ou chez un ophtalmologue et l'effectuer.

 

6-12 mois : rétinoscopie. Un examen simple, qui ne prend que quelques minutes, à effectuer même si l'enfant ne semble pas présenter de problème de vue. L'examen se déroule dans une pièce obscure. Le médecin éclaire l'intérieur des yeux en se servant d'un faisceau lumineux spécial, et les examine à l'aide d'une lentille particulière.

Le rétinoscopie permet de déterminer si l'enfant a besoin de lunettes et l'examen du fond de l'œil examine l'intégrité du nerf optique, la rétine et les vaisseaux sanguins de la rétine. Cet examen permet de découvrir différents problèmes qu'il est important de traiter aussi tôt que possible dans le processus développemental :

 

Myopie et hypermétropie : un état dans lequel l'œil est incapable de mettre au point l'image qu'il aperçoit. Un problème qui peut facilement être résolu par le port de lunettes.

 

Amblyopie : lorsque l'un des yeux ne fonctionne pas convenablement pour une raison particulière, comme le besoin de lunettes, cataracte ou strabisme, le cerveau ignore l'information que cet oeil lui fait parvenir et préfère ne se servir que de l'œil en bonne santé. Si le problème n'est pas traité à temps, l'œil malade peut développer un dysfonctionnement grave qui peut se détériorer au point de perdre la vue de cet œil.

 

Strabisme : un état qui se développe lorsque les deux yeux ne regardent pas dans la même direction. Le strabisme affecte la vue en 3D et peut même provoquer l'amblyopie.

 

Un bébé ne peut pas se plaindre s'il ne voit pas bien, il est donc important de prêter attention à son comportement pour saisir des signes de problèmes.

 

 

Trois ans et demi : test de dépistage


A 3 ans et demi, l'enfant doit subir un examen de la vue, afin de s'assurer que celle-ci est normale. Il ne faut absolument pas retarder cet examen, parce qu'à cet âge il est encore possible de traiter l'amblyopie et de d'améliorer la vue de l'enfant. Un diagnostic tardif et un retard du traitement peuvent laisser à l'enfant une vue de mauvaise qualité pour le reste de sa vie.

L'examen est très simple et ne demande que quelques minutes : le médecin montre différentes images à l'enfant à distance, et lui demande ce qu'il voit. Cet examen permet de découvrir un certain nombre de problèmes :

 

 

°Cataracte : une maladie qui cause une perte de la transparence de la lentille de l'œil. Si le problème n'est pas diagnostiqué et traité dans les premières semaines de vie, le dommage pour la vue peut devenir irréversible.

 

°Myopie et hypermétropie : un état dans lequel l'œil est incapable de mettre au point l'image qu'il aperçoit. Un problème qui peut facilement être résolu par le port de lunettes.

 

°Amblyopie : lorsque l'un des yeux ne fonctionne pas convenablement pour une raison particulière, comme le besoin de lunettes, cataracte ou strabisme, le cerveau ignore l'information que cet oeil lui fait parvenir et préfère ne se servir que de l'œil en bonne santé. Si le problème n'est pas traité à temps, l'œil malade peut développer un dysfonctionnement grave qui peut se détériorer au point de perdre la vue de cet œil.

 

°Strabisme : un état qui se développe lorsque les deux yeux ne regardent pas dans la même direction. Le strabisme affecte la vue en 3D et peut même provoquer l'amblyopie.

 

6 ans : examen de la vue avant l'entrée en CP

 

Selon instruction du ministère de la Santé, tout enfant montant en CP doit subir un examen de la vue. L'examen nécessite quelques minutes pendant lesquelles des photographies lui sont présentées et l'examinateur lui demande de les décrire.

 

 

Quand faut-il consulter un ophtalmologue de façon urgente ?

 

°Si l'enfant a les yeux rouges et larmoyants.

°Si les paupières sont rouges ou gonflées.

°Si l'une des paupières ou les deux sont tombantes.

°Si l'enfant est atteint de strabisme (louche).

°Si l'enfant a des inflammations de l'œil répétées.

°Si l'enfant se frotte les yeux fréquemment.

°Si l'enfant cligne souvent des yeux.

°Si l'enfant ferme fréquemment un œil ou le couvre.

°Si l'enfant a tendance à souvent tourner la tête dans une direction.

°Si l'enfant a l'habitude de rapprocher sa tête du tableau ou de son cahier.

°Si l'enfant s'assied près de la télévision.

°Si l'enfant fuit une forte luminosité.

°Si l'enfant se plaint de voir double.

°Si l'enfant se plaint régulièrement de maux de tête, de vertiges et de nausées.

 

 

Quand faut-il consulter d'urgence un ophtalmologue pour un examen spécial ?

 

°Si le bébé n'établit pas de contact visuel avec ses parents à l'âge de 3, 4 mois (à cet âge, il n'est pas encore censé regarder un jouet)

°Si le bébé louche (jusqu'à l'âge de 3, 4 mois, le strabisme ne doit pas inquiéter).

°Si les yeux de bébé bougent en permanence et qu'il semble incapable de fixer son regard.

°Si jusqu'à l'âge de 1 an, le bébé souffre d'inflammations de l'œil répétées. Une obstruction du canal lacrymal peut en être la cause

°Si le bébé se frotte les yeux fréquemment.

°Si le bébé souffre lorsqu'il est exposé à la lumière et préfère être dans l'obscurité

°Si les pupilles de l'enfant ne sont pas dilatées de façon égale dans les deux yeux

°Un œil atteint de strabisme ou d'amblyopie peut sembler normal, il est donc important de faire examiner le bébé à l'âge de six mois, même s'il ne semble pas avoir de problèmes de vue.

 

 

Important de savoir...

 

°4% environ des enfants ont des problèmes de vue.La découverte précoce des défaillances de la vue et leur correction permettent d'éviter des problèmes de vue et des difficultés de l'apprentissage.

°Les enfants souffrant d'une défaillance de la vue n'en sont pas toujours conscients tout simplement parce qu'ils ne savent pas qu'il est possible de voir mieux. Il est donc important, même si apparemment la vue de l'enfant est correcte, de la contrôler tous les deux ans, tout comme on emmène l'enfant chez un dentiste pour un contrôle de routine.

°Les enfants souffrant d'obésité risquent de développer une tension dans l'œil. Il s'agit d'une situation dans laquelle la quantité de liquide qui remplit l'œil a augmenté progressivement, jusqu'à ce que le liquide commence à exercer une pression sur le nerf optique. Le résultat est une perte progressive de la vue, qui peut même conduire à la cécité si le problème n'est pas traité. Encore une raison de préserver un poids normal !

 

 

 

Source : Meuhedet