Médecine non conventionnelle 

La médecine non conventionnelle n'a pas l'aval de toutes les sociétés internationales. Elle s'exerce seulement dans certains pays.

Selon les pays, et leurs traditions et législations, elles sont plus ou moins répandues et contrôlées. Elles peuvent avoir une vocation préventive dans un cadre de soin hors des références de la médecine moderne, mais sont aussi utilisées dans les hôpitaux. Elles se développent en complément ou en alternative à la médecine classique

 

Plusieurs dénominations s'appliquent à cette médecine. La commission européenne l'appelle médecine non conventionnelle.

Elle est synonyme de médecine alternative, médecine complémentaire, médecine holistique ou encore médecine naturelle.

 

 

Les différents acteurs, praticiens de médecines conventionnelles ou non, s'accordent généralement pour dire que les approches non conventionnelles ne doivent pas remplacer les approches de soins médicaux conventionnels.Le retard de diagnostic est le principal risque de l’utilisation de ce type de pratique, et il convient donc, pour toute pathologie, de consulter un médecin en première intention.

 

 

Article : Comment bien choisir son praticien ?