Maman , j’ai mal à l’oreille!

Otites de l’enfant:

 

L’otite moyenne aiguë (OMA) est probablement la plus fréquente infection du petit enfant. 62% des enfants de moins d’un an et 83% des enfants de moins de trois ans ont déjà présenté au moins une OMA. Ces otites ( Daléket Oznaïm- דלקת אוזניים ) peuvent être aussi récidivantes 25 à 46% des enfants de plus de trois ans ont en fait plus de trois.
 

Une otite moyenne aiguë, c’est quoi?

 

C’est une une inflammation ou une infection de l’oreille moyenne due a un virus ou à une bactérie.

L’OMA se traduit essentiellement par une douleur très intense de l’oreille dans un contexte de rhino-pharyngite, de fièvre plus ou moins élevée et parfois de signes digestifs (diarrhée ou vomissements).
Le tympan et la cavité derrière le tympan peuvent évoluer en l’absence de traitement par différents stades :

 

1-D’abord une rougeur et une inflammation du tympan : c’est l’otite congestive (stade extrêmement fréquent quand il y a une rhino et qui ne necessite pas d antibiotiques)

 

2-Puis se forme une poche de pus derrière le tympan qui est très douloureuse sous l’effet de la pression (c’est l’otite purulente)

 

Ce pus peut (avec ou sans traitement) :

-se résorber avec un retour à la normale du tympan.

– faire rompre le tympan Il sort alors de l’oreille, un écoulement purulent. Cette perforation soulage la douleur par diminution de la pression derrière le tympan.

 

Petite remarque : c’était le but de la paracentèse autrefois si fréquente mais que l’on ne pratique actuellement que dans des cas très particuliers)

 

– Évoluer vers une otite dite séro-muqueuse chronique (plus d’un mois)  (c’est à dire transformer le pus en glue théoriquement peu chargée en germes ) cette otite sero-muqueuse a deux conséquences :

  •   la première est de favoriser la répétition des infections (car les microbes colonisent plus facilement ce liquide.

  •  La deuxième est de créer comme un bouchon derrière le tympan pouvant entraîner une baisse d audition plus ou moins importante .


Voici des images de ce que voit votre médecin avec son otoscope qui lui permet de faire le diagnostic d otite et de ses différents stades.



 

 

 

 

 

 

Pourquoi est-il habituel de faire des infections ORL et bronchiques dans l’enfance ?
 

Tous les enfants naissent avec les anticorps de leur mère qui les protègent les six premiers mois de vie. Passé ce délai, ils fabriquent leurs propres défenses immunitaires en rencontrant les microbes de l’environnement ; il est donc normal de faire des rhinos et quelques otites et bronchites pour fabriquer son propre système immunitaire : on appelle cela la « maladie d’adaptation ».

Certains enfants particulièrement fragiles font plus d’infections que la norme ; C’est de ceux-là dont il faudra s’occuper et à qui on proposera d’autres traitements.

 

 

Quels sont ces facteurs de risque d’otites à répétition ? Les principaux sont :
 

Le début des otites avant 6 mois sur les deux oreilles, l’allergie, le tabagisme passif, le manque de fer, le reflux gastro-œsophagien, la collectivité ( un enfant gardé en collectivité est plus à risque au un enfant gardé seul.)

 

A noter un rôle protecteur de l’allaitement maternel

 

Quels germes ? Quels traitements ?

 

Les germes que l’on retrouve ici en Israël sont les mêmes qu’en France mais dans des proportions différentes. (Il s’agit du pneumocoque de l hémophilius et de moxarella catarrhalis.)

 

Pourquoi faut-il traiter les otites moyennes aiguës alors que l’on a vu qu’il y avait la possibilité de guérison spontanée possible sans traitement ?

 

Pour une raison essentielle qui fait consensus en France comme en Israël !

c’est que l’utilisation des antibiotiques a fait très fortement diminuer les complications de l’OMA : c’est à dire le risque de méningite, de paralysie faciale, de mastoïdite.

Une exception aux antibiotiques : l’otite congestive inflammatoire, sous réserve d’une surveillance étroite de l’enfant dans les 48 heures.

La prise d’antibiotiques suit des règles très précises (type d’antibiotiques, doses durée de traitement) élaborées par les sociétés savantes. En Israël vos médecins généralistes, pédiatres, et ORL connaissent ces recommandations émises par le ministère de la santé et relayées par les koupot holim. 

Faites leur confiance !

 

Et si mon enfant fait des otites répétées et rapprochées ?

Consultez votre ORL qui :

– Analysera avec vous si votre enfant entre bien dans ce cadre d otites à répétition.

– Recherchera si votre enfant présente des facteurs de risque que l’on peut corriger (voir le paragraphe sur les facteurs de risque).

– Vous proposera un traitement (une fois corrigés si cela est possible les facteurs de risque).

Celui-ci consiste à poser des yoyos sous une courte anesthésie générale, au masque, en hospitalisation de jour. En fonction du profil de votre enfant, votre ORL vous proposera peut-être aussi ,d’enlever les végétations (Chequed chlichi - שקד השלישי ).

 

 

Dr Esther Harboun Cohen : Audiologie-vertiges .Consultation privée - enfants , adultes 
 

Site

 


Harav Reines 18 Bet Harofim - בית הרופאים ריינס 18

 

 

☎️ 058 401 83 08