La ganenette de votre enfant vous parle de Shilouv, Ganenette Siar, Va’ada Assama, Hinouh Méyouhad...

Cet article vous permettra de comprendre comment cela fonctionne. Voici une présentation générale, bien entendu il peut y avoir des cas différents ou particulier.

 

Qu'est-ce que la Va’adat Shilouv - ועדת שילוב ?

 

Si votre enfant est en gan et que la ganenette constate des difficultés d'apprentissage, de langage, moteur, relation sociale.... 

Tout d'abord suivant la difficulté elle vous conseillera d'être suivi à la Itpatrout  Hayeled  - התפתחות הילד  ( enfants jusqu' à 6ans), là-bas vous pourrez consulter :

 

-un médecin (Rofé itpatrouti - רופא התפתחותי ) 

 

-une orthophoniste (klinait tikchoret - קלינאי תקשורת ) 

 

-un ergothérapeute (Ripouy be issouk - ריפוי בעיסוק )

 

Faire un bilan (ivroun - אבחון ) et recevoir un tipoul (traitement - טיפול ) adapté 

 

Il faut savoir que si vous attendez plus de 3 mois pour recevoir un rendez-vous pour le tipoul à la koupat holim ou à la Itpatrout Hayeled, vous pouvez consulter en privé et une partie de la consultation vous sera remboursé.

 

En plus de cela, la ganenette peut vous proposer que votre enfant bénéficie l'année suivante d'une Ganenette Shilouv ou ganenette siar.

 

 

Qu'est-ce une Ganenette Shilouv aussi appelé Ganenette Siar?

 

Elle prendra en charge une fois par semaine au gan, en entretien individuel votre enfant pour l'aider au niveau des apprentissages scolaires. 

Pour cela elle va remplir un questionnaire, vous demander de remplir une partie.

Vous demandez tous les documents que vous possédez sur les prises en charge : soit rofé itpatrouti, soit bilan de l'orthophoniste, bilan psychologique, ...

Et ensuite vous serez convoqué en commission (Va’ada Shilouv). 


Attention un bilan du psychologue seul, ne permet pas d'être considéré comme un document acceptable (Mismar Kavil - מסמך קביל ) 

Il faut soit le bilan du médecin itpatrouti, ou de l'orthophoniste, ou du neurologue ou du psychiatre.
Sur place il y a aura la ganenette, les parents, la directrice de la va’ada, un psychologue du chirout a psychologim.

La va’ada décidera si l'enfant peut bénéficier pour l'année suivante de la ganenette siar. 
Par exemple un enfant diagnostiqué autiste (ASD) pourra bénéficier d'une sayaat de 24 à 30 heures maximum par semaine.

 

 

Qu'est-ce qu'une Sayaat - סייעת ?

 

La sayaat - auxiliaire de vie scolaire peut accompagner un enfant diagnostiqué autiste, afin de l'aider à se concentrer pendant les cours.
Mais une sayaat peut aussi être attribuée dans le cadre de projet, pour accompagner un enfant hyperactif ou ayant des problèmes de comportement.
Il y a aussi des sayaat qui accompagnent un enfant qui a des allergies alimentaires et aussi les saayat qui accompagnent un enfant ayant des problème de santé, comme les enfants diabétique qui doivent vérifier leur taux de sucre régulièrement .

 

 

Comment se passe la Va'ada Shilouv à l'école primaire ?

 

A l'école primaire, un enfant reçoit des heures de shilouv, une enseignante (mora éhilouv) reçoit l'enfant en cours individuel au sein de l'école ou en groupe pour l'aider dans les apprentissages de la langue et compréhension de texte.
Pour cela la yoetsette (conseillère) ou directrice de l'école vous convoquera également à une vaada au sein de l'école. 
Seuls les enfants ayant de véritable lacune en safa ou compréhension de texte, n'étant pas au niveau de la classe, peuvent recevoir ces heures. Généralement 2 heures minimum par semaine.

 

Une fois que l'enfant reçoit des heures de shilouv, en milieu d'année, les enseignants se réunissent et regardent si cela aide l'enfant.

Est-ce que les lacunes diminuent, est ce que l'écart avec les enfants de la classe diminue.
Si c'est le cas, il sera décidé si l'enfant a besoin ou non de continuer à bénéficier de cette aide l'année suivante.
En revanche si malgré l'aide de chilouv pendant un an ou plus, les lacunes persistent, le niveau de l'enfant n'est pas au niveau de la classe... alors la professeur principale (mHranerette) ou la conseillère (yoetsette) vous proposera de faire passer votre enfant en Hinouh Méyouhad.

 

 

Qu'est-ce que le Hinouh Méyourad - éducation spécialisée - חינוך מיוחד ?

 

-  Peu d'élèves : Ce sont des classes avec peu d'élèves, les classes sont appelé KITA KTANA.

Il y a des ganim, des classes mais aussi des écoles Hinour méyouhad.


- Compréhension des difficultés : Les enfants sont répartis en fonction de leurs difficultés, le plus souvent Lakout lemida (troubles d’apprentissage) mais il y a aussi des classes plus centrées sur des troubles rigchi (difficultés émotionnelles).


Des gans sfati -גן שפתי , accès sur des troubles de langage.

 

Des ganim et des écoles Hinouh méyouhad plus spécialisés sur le handicap. 

 

-Equipe compétente : Dans le gan, les ganenettes sont spécialisés en Hinouh méyouhad, aussi il y a une deuxième sayaat pour les assister.

Dans les écoles, les professeurs connaissent les difficultés de ses enfants et s'adaptent.

 

-Tipoul : Au sein du gan Hinouh méyouhad ou de la classe Hinouh méyouhad, l'enfant bénéficie d'une partie des tipoulim dont il a besoin, cela peut être l'orthophoniste, le tipoul rigchi, l'ergothérapeute.


Attention, certains gan ou classe ne bénéficie pas des tipouls, c'est à vous de bien vous renseigner à ce sujet

 

- Transport : La plupart du temps, vous bénéficier d'une Assa'a, du transport pour aller jusqu'au gan ou école.

 

- Aide financière : Vous pouvez avoir une aide du bitouar leumi, une réduction de certaines cotisations. Il faut vous renseigner à ce sujet

Tout cela vous sera expliqué lors de la Va’ada Assama

 

 

Qu'est-ce que la Va’ada Assama - Commission de placement - ועדת השמה ? 

 

C'est la commission qui va décider si votre enfant a besoin d'aller en Hinouh Méyouhad

Pour cela :

 

- le professeur principal va remplir un questionnaire, vous devrez remplir une partie.
 

 -vous devez faire un examen des yeux et des oreilles à votre enfant.
 

-donner tous les documents que vous possédez qui concerne la santé ou les tipouls.
 

-Faire passer un bilan psychologique à votre enfant.
 

S’il y a une psychologue dans le gan ou l'école, c'est donc le Chirout Ha psychologim qui prendra en charge l'ivroun, sinon, vous devez le faire passer en privé ou à la koupat holim.

 

Ensuite vous serez convoqué à la commission.


Sachez que l'objectif est d'aider votre enfant à être au niveau des enfants de son âge, lui apporter une structure où il sera compris et aidé, lui apporter un cadre qui lui permet de  pas se sentir dévaluer, dévalorisé...
L'ensemble des professionnels de santé que vous rencontrerez vous donne le conseil de poursuivre en Hinour Meyourad, mais la décision finale vous appartient.

Aussi une fois que votre enfant se trouve dans le cursus du Hinouh méyourad, vous serez convoqué tous les 3 ans, pour savoir où il en est.
Et dans le cas où le Hinour meyourad apporte l'aide nécessaire et que votre enfants peut réintégrer le Hinour ragil, cela sera possible , la décision sera prise également lors d'une commission (va’ada assama)

Aussi il existe ensuite des lycées avec des heures d'aides de Hinour meyourad (07), un baccalauréat adapté aux compétences et des lycées professionnels, ou mixte apprentissage d'un métier et baccalauréat.

J'espère que cela vous aidera à mieux comprendre le système israélien 



Claire Ben Sadoun

Psychologue d'éducation 

058 665 69 04

Bat Yam

 

 

Article annexe - Élèves avec des besoins spéciaux 

 

 

Liens en Hébreu : 
 

Hinouh Méyouhad 

Va'adat Shilouv 

Va'adat Assama 


Itpatrout Ha Yéled 
 

Saayat