Pessah

פֶּסַח

La fête de Pessaḥ dure sept jours .

C’est une des fêtes les plus importantes du calendrier juif et elle a pour thème la liberté.Elle rappelle la sortie d’Egypte des enfants d’Israël.

Le mot Pessaḥ signifie « passer par au-dessus » et fait référence à la dernière plaie d’Egypte précédant cette sortie.

Pendant sept jours nous nous abstenons de manger des produits dérivés de cinq céréales - le hamets (levain) défini par le Talmud :

Orge, blé, avoine, seigle et épeautre.

 

* Vacances scolaires - Du mardi 31 mars au jeudi 16 avril . Retour le vendredi 17 avril 2020.

 

Ma nichtana - מַה נִּשְּׁתַּנָה

 

Mah nichtanah ha layla ha zé,
Mikol ha leylote? Mikol ha leylote? 

Ché békhol ha leylote, anou okhlim,  
Hamets ou matsah, hamets ou matsah,

Ha layla ha zé, ha layla  ha zé koulo matsa.
Ha layla ha zé, ha layla ha zé koulo matsa.

Ché békhol ha leiyote, anou okhlim,
Chéar yérakote, Chéar yérakote,

Ha layla ha zé, ha layla ha zé koulo maaror.
Ha layla ha zé, ha layla ha zeh koulo maaror.

Ché békhol ha leiyote, anou matbiline,
Afilou paâm a'hate, Afilou paâm a'hate.

Ha layla ha zé, ha layla ha zé chtei péâmim,
Ha layla ha zé, ha layla ha zé chtei péâmim.

Ché békhol ha leiyote, anou okhlim,
Beine yoshvine ou beine mésoubine,

Beine yoshvine ou beine mésoubine,
Hal ayla ha zé, ha layla ha zé, koulaonu mésoubine.
Ha layla ha zé, ha layla ha zé, koulaonou mésoubine.

Avadim Ainou

 

Avadim hainou, hainou

Atah b’nei khorin, b’nei khorin

Avadim haainou, ata, ata

B’nei khorin

 

Imprimez , dessinez , c'est gagner !

je bricole 

 

Les dix plaies d’Egypte sont les dix châtiments que, D' envoya à l’Égypte pour obliger Pharaon de laisser partir le peuple d'Israël 

°Le sang – Dam 

°Les grenouilles – Tsefardéot 

°Les poux – Kinim 

°Les bêtes féroces – Arov

°La peste – Déver 

°Les ulcères – Ché’hine 

°La grêle –  Barad 

°Les sauterelles – Arbé 

°L’obscurité – Hochekh 

°Extermination des premiers-nés–  Makat bekhorot

 

 

Je cuisine 

 

    Gâteau au chocolat : 

 

     Ingrédients :

 

  • 8 oeufs 

  • 130 g de sucre 

  • 250 g de chocolat de couverture

  • 1 tasse et demi de pistaches

  • 1/2 tasse d’amandes effilées 

  • 1 cuillère à soupe de zeste de citron râpé le jus d’un demi citron

  • 2 cuillères à soupe de rhum brun

  • 1/2 sachet de levure chimique ( bicarbonate de soude)

  • 1 pincée de sel

  • Préchauffer votre four à 165°, faites fondre au bain-marie le chocolat

  • Séparer les blancs des jaunes

  • Battre les jaunes avec le sucre, ajouter le chocolat fondu et mélangez .

  • Ajoutez les pistaches concassées grossièrement avec le rouleau à pâtisserie (dans un sachet ça vous évitera d’en mettre dans toute la cuisine),

  • Ajoutez les amandes effilées, la levure chimique, le zeste râpé finement, le jus de citron et le rhum mélangez bien à la spatule.

  • Montez les blancs en neige ferme après avoir ajouté une pincée de sel. 

  • Incorporez les blancs à la préparation de base avec une spatule en aérant bien pour ne pas casser les blancs.

  • Quand le mélange est homogène versez dans un moule haut et suffisamment grand que vous aurez soit beurré, soit habillé d’un papier sulfurisé

  • Enfournez pour 45 mn vérifiez la cuisson avec une aiguille ou une pointe de couteau. 

  • Sortir du four laissez refroidir dans le moule, le gâteau va dégonfler un peu.

  • Servez avec une salade de fruits ou une compote.

 

 

 

   Kneidler de Pessah 

 

   Ingredients :

 

  • 250 g de farine de pain azyme 

  • 5 oeufs 

  • 3 cuillères à soupe d’huile

  • 1/2 verre d’eau 

  • sel, poivre

   Préparation : 

 

  • Battre les oeufs en omelette jusqu’à ce que le mélange soit bien mousseux, ajouter la farine, l’huile, l’eau, le sel et le poivre et bien mélanger le tout. Couvrir et laisser reposer au réfrigérateur au moins une heure. La préparation va s’épaissir.

  • Prendre une cuillère à café et, avec des mains légèrement mouillées, rouler des boulettes de la taille d’une noix.

  • Faire bouillir dans une casserole deux litres d’eau et y jeter les boulettes (qui vont gonfler).

  • Les laisser cuire une minute après qu’elles soient remontées à la surface (c’est très rapide).

  • Servir le Kneidler de Pessah avec un bouillon de légumes ou de pot au feu.

 

 

    La matsa perdue 

 

  • Battre le lait avec les œufs

  • Vous pouvez rajouter un peu de vanille 

  • Tremper les galettes dans le lait une à une de chaque coté jusqu'à ce qu'elle soit bien imbiber,

  • Faire dorer dans une poelle avec une peu de matière grasse,

  • Lorsque les galettes sont bien dorées, les mettre dans un plat recouvert de papier absorbant et saupoudrer de sucre ou et de cannelle 

      Un régal pour petits et grands ! 

    Brownies

 

  • Préchauffer le four à 165°C (thermostat 5/6) et huiler un plat à gratin de 35x22 cm environ.

  • Battre 5 œufs et 500 g de sucre dans un récipient.

  • Verser 30 cl d’’huile et incorporer 100 g de semoule de pain azyme

  • Ajouter 45 g de cacao fondu et mélanger le tout.

  • Ajouter (si vous le souhaitez) 120 g de noix.

  • Verser la pâte dans le moule et cuire pendant 35 minutes

  • Vérifier la cuisson au bout de 30 minutes environ, si vous voulez des brownies non secs !

Le plateau du Sédèr

On mettra trois Matsot l'une sur l'autre et on les recouvrira d'un napperon sur lequel on aura disposé les aliments suivants:

 

ZROA : un morceau de viande rôtie, habituellement un cou de poulet

BETSA : un œuf dur

MAROR : des herbes amères, en général on utilise du raifort et de la laitue

HAROSSET : une pâte faite de noix, de poires et de pommes

KARPAS : on peut utiliser de l'oignon ou de la pomme de terre

MAROR : des herbe amères (raifort et laitue)

Kugel aux Champignons 

 

Pour 4 personnes 
 

  • Préchauffer le four à 175° (thermostat 6).

  • Mélanger 185 g de pain azyme en miettes avec de l’eau chaude pour ramollir le pain azyme.

  • Versez les miettes de pain azyme dans une passoire afin d’enlever l’eau superflue.

  • Dans une poêle, faire revenir 400 g de champignons avec 1 oignon (coupés en dés ou fines lamelles) avec de l’huile, sel et poivre.

  • Vous pouvez ajouter d’autres légumes ou autres épices à votre préparation

  • Une fois les champignons cuits, rajouter dans la poêle les miettes de pain azyme

  • Une fois le mélange effectué, verser le tout dans un plat et le mettre au four pendant 1 heure

  • Ce kugel peut être servi chaud ou froid.

Ma maison en Matsa 

A pessah, tu es renvoyé !

 

Motsi matsa dans le salon

Toute enfoncée dans son carton

A Motsi lehem min aarets, n’ose répondre

.« Allons, allons voyons !

Toute l’année je suis premier

Et à Pessah serai renvoyé !

Mais non, mais non vous vous trompez !

Je ne dois pas être brulé ! »

 

Et voilà s’écrit le saladier,

Tout en haut du vaisselier

Comme chaque année, il va recommencer.

« Allons, allons réfléchissez !

Toute l’année je suis le premier

Et à pessah serai renvoyé !

Mais non, mais non vous vous trompez

Je ne dois pas être brulé !»

 

Motsi lehem min aarets,

Comprends tu n’es pas de la fête !

Se fâchent les serviettes sur le rebord de la fenêtre

« Allons, allons vous plaisantez !

Toute l’année je suis le premier

Et à pessah, serai renvoyé ! 

Mais non, mais non vous vous trompez

Je ne dois pas être brulé !»

 

Papa arrive comme de coutume

avec sa bougie et sa plume et de quelques brindilles, un petit feu allume :

« Écoute-moi bien hametz !

Toute l’année, tu es premier

Mais à Pessah, tu es renvoyé !

Mais oui, mais oui, puisque sans hésiter

Nous allons te brûler ! »

 

Carole Rotnemer 
Site

 

Le premier Pessah de Sammy Spider 

La toile de Sammy est balayée lors du grand ménage de Pessah chez les Chapiro. Madame Spider apprend à Sammy à en tisser une autre.

Le premier soir de la fête, Sammy observe les Chapiro autour de la table du séder et participe, à sa façon, au succès de la soirée..

La première Haggada de Sammy Spider

Cette Haggada simplifiée de Pessah explique les quatorze étapes de la soirée du séder et aide l'enfant à comprendre les rites et le sens de cette fête.

 

Il existe plusieurs moyens simples de s'assurer que votre enfant s'amusera pendant le Séder. 


 

Faîtes participer les enfants à la décoration de la table est une bonne façon de les impliquer dans la préparation du séder et de les faire patienter .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Recréer les plaies d'Égypte

Les dix plaies d'Égypte est sans doute la partie la plus passionnante et intrigante pour les enfants . On raconte ce passage juste après le repas.
C'est l'occasion idéale d'impliquer vos enfants. Demandez à votre enfant de mimer chaque plaie grâce à un sac d'accessoires.
Vous pouvez vous procurez un de ces sacs en ligne ou le faire vous-même.

Ajoutez-y des grenouilles en plastiques, des sauterelles ,  des billes de styromousse à jeter en l'air pour faire de la grêle et des autocollants rouges représentant les furoncles , *un masque noir pour représenter l'obscurité (idée proposée par Anna Benayoun membre du groupe Tinokland  )
En plus de s'amuser, vos enfants porteront plus attention à l'histoire.

 

 

Préparer une Haggada à colorier

En ligne, vous trouverez de nombreuses Haggadas à télécharger et à imprimer sur du papier régulier.

Plutôt que d'acheter un livre, imprimez vos Haggadot et laissez des crayons sur la table.

Encouragez les enfants à colorier la Haggadah, ce qui les aidera à mémoriser l'histoire du même coup.
Vous pouvez aussi préparer des sets de table à colorier 










 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Distribuer des livres d'images

Si vous accueillez beaucoup d'enfants pour le Séder, procurez-vous des livres d'images sur Pessah puis distribuez-les pendant le repas.

Invitez les enfants à consulter les livres s'ils s'ennuient; ainsi, ils pourront se distraire avec un divertissement de circonstance.

Impliquer les enfants aux festivités du Séder leur permet de s'amuser tout en en apprenant davantage sur les traditions.

Avec des collations, des livres d'images et des livres à colorier, ils se sentiront encore plus intégrés à cet évènement majeur.


La grenouille sauteuse promets des fous rires garantis                           


















 

 

 



Tinokland remercie vivement Anna Benayoun membre du groupe Tinokland qui vous propose ce petit jeux : 

 

Vous trouverez en papéterie des petites cartes en forme de Matsa pour en faire des bons points .
Tout enfant qui pose une question ou répond à une question pendant le Séder aura une carte matza.
Si l’enfant est "très sage" pendant le Seder il reçoit aussi une carte et à la fin on fait les comptes pour voir qui a gagné :-) 



 

Instructions pour une alimentation équilibrée à Pessah

 

Même lors des repas des fêtes, il est recommandé de réfléchir au choix de notre alimentation. Ceci est une bonne occasion de s'habituer à manger plus d'aliments préparés à la maison, à partir d'ingrédients naturels ayant subi un minimum de processus industriels.

 

Il est préférable de consommer une alimentation méditerranéenne.

 

Il est préférable de servir à table de l'eau potable et d'éviter les boissons sucrées.

 

Il est recommandé d'inclure à chaque repas, des légumes et salades variés.

 

Desserts: Il est recommandé de se contenter d'une petite portion, et de choisir un dessert à base de fruits, tels qu'une compote ou une salade de fruits.

Il est souhaitable de renoncer aux bonbons et biscuits.

 

Recommandations pour une alimentation équilibrée pendant les jours fériés

La matza est la principale caractéristique de la fête de Pessah. 

Sur le plan de la composition nutritionnelle, une matza est généralement fait de farine de blé et d'un peu d'eau. Dans une matza, il y a environ 160 calories, l'équivalant de la quantité énergétique de deux tranches de pain. Comme la matza n'est souvent pas rassasiante, nous mangeons d'avantage. Il y a dans le marché des matzot faites de blé complet, riches en fibres alimentaires et provoquant une plus longue sensation de satiété.

 

Comme substitut de la matza, vous pouvez manger de la matza légère, comprenant environ 2/3 de la quantité de calories d'une matza ordinaire, ou des galettes de riz (pour ceux qui consomment des légumineuses à Pessah). 

 

Dans certains magasins et certaines boulangeries, vous pourrez trouver des petits pains cachers pour Pessah faits à partir de farine complète, de farine de pommes de terre, de farine de riz, de farine d'amandes et autres. Certains de ces petits pains contiennent de l'huile et es œufs et, par conséquent, il faut les consommer avec modération. 

 

Il est possible de diversifier l'alimentation grâce à d'autres aliments de groupes d'hydrate de carbone: des pommes de terre, des patates douces, du quinoa, du millet, du sarrasin et du riz complet (pour les communautés qui ont l'habitude de consommer ces aliments au menu de Pessah).

    

Les pommes de terre et les patates douces constituent une partie du menu des communautés qui ne mangent pas de légumineuses ni de riz. La quantité énergétique (calories) d'une pomme de terre de taille moyenne est équivalente à celle d’une tranche de pain. Donnez la préférence à des pommes de terre cuites au four ou bouillies à des modes de cuisson telle que la friture (comme les frites) ou utilisant beaucoup d'huile.

 

Attention: l'épeautre (en anglais – spelt) est l'un des "cinq types de céréale" et les mets qui en contiennent sont considérés comme Hametz [note de la traductrice: non cachers pour Pessah] (sauf pour les produits cachers tels que les mazots à la farine d'épeautre), à l'encontre du sarrasin qui est une plante différente et qui n'est pas considéré comme Hametz à Pessah.

  

Pour les communautés qui consomment des légumineuses pendant les fêtes – il est recommandé de diversifier et de préparer des plats contenant des lentilles, des pois chiches, des haricots, des haricots mungo, des fèves, des pois secs, du soja et du lupin. Ces plats peuvent constituer un substitut végétarien, sain, savoureux et rassasiant à une part de viande.

 

Autres recommandations

 

Durant toute la fête, il est recommandé d'en profiter pour faire des sorties en famille en plein air et des activités sportivescommunes, telles que la marche, le vélo, les jeux de ballon, et ainsi de suite. Vous n'avez pas besoin de voyager loin à cet égard: même une randonnée près de la maison peut s'avérer amusante et rafraîchissante.


Matières grasses pendant les repas de Pessah: lesquels, combien et pourquoi? 

Pendant les fêtes de Pessah, nos tables accueillent de nombreux plats faits à partir des graisses saines: avocats, noix et amandes, la farine produite à partir d'amandes et autres.  Les aliments de ce groupe constituent une importante source d'énergie, fournissant des acides gras essentiels pour le corps, aidant l'absorption des vitamines liposolubles et contribuant à la santé de la peau et les cheveux.

 

Les communautés évitant de consommer des légumineuses pendant les fêtes de Pessah, ne consomment pas d'huile de soja ou d'huile de colza et utilisent beaucoup d'huile de parme. L'huile de palme est considérée comme une huile de qualité inférieure à l'huile de soja et à l'huile de colza car elle contient une importante quantité d'acides gras saturés, et, par conséquent, il est recommandé de réduire sa consommation. Pour ceux qui ne consomment pas d'huile de soja ou d'huile de colza pour des considérations halakhiques [liées à la loi juive],  il est recommandé d'utiliser de l'huile d'olive ou de l'huile de noix. 

 

La valeur calorique d'un choix d'aliments consommés à Pessah 

Matza ​► 160                                                   

 

Matza légère ►100                                                  
 

2 cuillères à soupe de farine de pain azyme ►70

 

1 kneidel moyen ►46

 

1 galette de riz ►30

 

Pomme de terre moyenne ►107

 

Cuillère à soupe de “Charosset” ►​25

 

Un oeuf dur ►85

 

Matza frite avec un oeuf ►337

 

Une portion de carpe farcie ►180

 

Un biscuit à la noix de coco (moyen) ►57

Un biscuit aux cacahuètes (moyen) ► 108

Un verre de vin (moyen 100 ml) ►70

 

Un verre de jus de raisin (moyen 100 ml) ►88 

Un petit verre de vin rouge (moyen 100 ml) ►150

 

Assiette de bouillon ►50

Portion de viande (100 gr) sans sauce ►250
 

 

 

Les données ont été obtenues à partir du logiciel de base de données "Tzameret" du Ministère de la Santé


Source - Ministère de la santé - 
משרד הבריאות

 

Hag Pessah Sameach - חג פסח שמח