Les dangers du soleil 

Les enfants font partie des populations à risque quand le thermomètre s’affole. Quelques conseils pour mieux les protéger.

 

 

Première règle relève du bon sens : boire, boire et encore boire !

Il faut en effet proposer très régulièrement de l’eau aux enfants.

Le fait qu’ils soient complètement dépendants d’un adulte pour s’hydrater ou s’alimenter les rend particulièrement vulnérables

 

Deuxième règle : on reste à l’abri pendant les pics de chaleur. Limitez au maximum les promenades.
il ne faut pas couvrir les poussettes d'un linge.

Cela augmente la température à l'intérieur de la poussette et multiplie le risque de coup de chaleur.

DE 22° C À 34° C EN 30 MINUTES

Un revêtement placé sur une poussette peut créer une "chaleur de four" en raison de l'absence de flux d'air.

"Il fait extrêmement chaud dans la poussette.

Cela crée un effet de fournaise comme dans une serre", déclare Svante Norgren, au journal suédois Svenska Dagbladet . "Il y a aussi une mauvaise circulation de l'air et il est difficile de voir le visage de bébé avec une couverture sur la poussette."

Pour confirmer ses dires, il a mené une expérience avec deux poussettes, l'une couverte d'un linge et l'autre non.

Au bout d'une demi-heure au soleil, la température à l’intérieur de la poussette est passée de 22°C à 34°C, contre une constante de 22°C pour la poussette non-couverte ! Après une heure, la température avait grimpé à 37°C.

"Les parents devraient toujours être conscients du risque de coup de chaleur en veillant à ce que leur enfant soit bien hydraté et que l'air circule librement dans la poussette" insiste le pédiatre

Si vous devez sortir, privilégiez les heures les plus fraîches de la journée, en matinée ou en fin d’après-midi.

En voiture , on amène de l’eau pour parer à toute éventualité. Et on ne laisse jamais un enfant seul dans une voiture.!!!

 

Troisième règle : on s’équipe ! Tee-shirt léger, de couleur claire, et chapeaux sont de rigueur pour mettre le nez dehors .

Les jeux d’eaux sont les bienvenus !

 

Quatrième règle : on se rafraîchit ! En fermant les volets des fenêtres exposées au soleil, en aérant les pièces .

Opération à renouveler aussi souvent que nécessaire ! En cas de doute, si l’enfant ne paraît pas dans son état normal (pâleur, fatigue ou excitation, fièvre, très grande soif), il faut consulter au plus vite ou contacter les urgences  

La vigilance doit être encore plus importante en cas de pollution associée à la chaleur, notamment avec les enfants asthmatiques.

 

Que faire en cas de signes d'insolation ? .
Déshabiller l'enfant  et l'installer au frais.

Faire boire des liquides froids si l'enfant est conscient.   

Le placer en position latérale de sécurité si il est inconscient et appeler les secours

Passer sur le front, la nuque, ses bras des linges humides.

Appliquer un gant de toilette avec des glaçons sur les gros tronc veineux afin de refroidir le corps plus rapidement (aine, aisselles, cou...)

Créer un courant d'air à l'aide d'un ventilateur

Source - Baby France - Top Santé 


Canicule - Recommandations du ministère de la santé 

Les ultraviolets peuvent provoquer des dommages irréversibles, et dans les cas les plus graves, mortels.

 

L’exposition au soleil présente des risques :

Sur la peau, il provoque des coups de soleil, un vieillissement prématuré, des allergies et, dans les cas les plus graves, des cancers (mélanomes et carcinomes).

Pour les yeux, des lésions graves peuvent apparaître à court terme comme une ophtalmie (un «coup de soleil» de l’oeil), ou à plus long terme, comme la cataracte ou les dégénérescences de la rétine.

 

 

Recherchez l’ombre et évitez le soleil entre 11h et 16h

C’est à ces heures que les rayons ultraviolets (UV) émis par le soleil sont les plus intenses

Pour toutes vos activités de plein air, recherchez les endroits ombragés.

Et n’oubliez pas qu’à la plage, le parasol est utile mais il ne vous protège pas totalement à cause de la réverbération des rayons du soleil sur le sable.

 

Protégez vos enfants  (chapeau, lunettes, T-shirt et crème)

 

Les vêtements (secs), même légers, filtrent les rayons UV et constituent la meilleure protection contre le soleil. Les lunettes de soleil sont indispensables.

Un chapeau protège les yeux et le visage. Préférez un chapeau à larges bords qui couvre également le cou.

La crème solaire doit être appliquée en couche suffisante sur toutes les parties du corps non couvertes par des vêtements

Privilégiez les indices de protection élevés (indice 30 minimum, voire 50 pour des conditions extrêmes), actifs à la fois vis-à-vis des UVB et des UVA. Renouvelez l’application toutes les 2 heures et, bien sûr, après chaque baignade.

 

Attention ! Ce n’est pas parce que l’on applique de la crème solaire que l’on peut s’exposer plus longtemps..

 

Protégez encore plus les enfants et adolescents !

 

En effet, jusqu’à la puberté, la peau et les yeux sont fragiles et plus sensibles aux rayons UV.

Les coups de soleil et les expositions répétées jusqu’à la puberté sont une cause majeure du développement de cancers de la peau (mélanomes) à l’âge adulte.

Le cristallin, qui est transparent pendant l’enfance et l’adolescence, ne peut pas jouer son rôle de barrière naturelle contre les UV

 

 

Source - Santé Publique