Guide dentaire : des infos utiles 
 

*Le contenu de cette rubrique ne sert qu'à des fins d'information et ne remplace en aucun cas l'avis d'un professionnel de la santé.


Votre chirurgien-dentiste est votre meilleur conseiller

 

Le dentiste : 

Le dentiste veille à la santé de la bouche, des dents et des gencives. Son rôle est autant de guérir que de prévenir.

Détartrageradiographie, extraction de dents, pose d’implant, orthodontie, dévitalisation, blanchiment… Le chirurgien-dentiste met en œuvre de multiples techniques pour soigner, corriger et embellir votre dentition

 

La visite de contrôle chez le dentiste est essentielle pour préserver sa santé bucco-dentaire. Cet examen de routine doit être effectué 2 fois par an 
 

 

L'orthodontiste : 

Le rôle de l'orthodontiste est essentiel car une bonne position des dents et des mâchoires améliore la mastication, la déglutition, la phonation, la respiration tout en permettant une meilleure prévention des caries ou du déchaussement.

L’orthodontie est une spécialité  dentaire qui permet de corriger les malpositions des dents et des mâchoires, afin d’améliorer l’esthétique du sourire et du visage, de permettre un meilleur engrènement des dents, et de permettre une croissance la plus harmonieuse des mâchoires.

L’orthodontie s’intéresse également à la respiration, à la déglutition, à la phonation et à la mastication; si ces fonctions ne sont pas correctement exécutées, cela peut entrainer des déformations au niveau des dents et des mâchoires de l’enfant.

Un examen complet du visage, du sourire, des dents, de la musculature et des mâchoires sera réalisé par l’orthodontiste .
La première consultation doit se faire idéalement avant 6 ans, car certaines anomalies peuvent être décelées chez le jeune enfant et corrigées avant la puberté.

Si l’enfant présente un problème fonctionnel: par exemple respiration par la bouche, ronflement, déglutition infantile..., on peut réaliser une éducation fonctionnelle, et si nécessaire orienter l’enfant vers un ORL ou un orthophoniste. 

Si l’orthodontiste détecte un problème des mâchoires, il pourra proposer un traitement interceptif orthopédique qui aidera leur croissance.

Si l’enfant ne présente qu’un problème dentaire, chevauchements ou malpositions, un traitement orthodontique sera réalisé lorsque toutes les dents définitives sont en place.

Un traitement orthodontique dure souvent entre 6 mois et 3 ans. Si il débute vers 6/7 ans, alors on fera une interruption avec des contrôles régulier de la bonne évolution des dents.

Il n’y a pas de limite d’âge. Souvent chez les adultes, l’orthodontiste travaille avec le dentiste, ils décident ensemble du traitement orthodontique et des soins chez le chirurgien-dentiste: comme les prothèses, les implants, les soins de gencives et d’os

Le pédodontiste : 

Le pédodontiste est le dentiste pour les bébés , les enfants et les adolescents.

Il a suivi une formation spécifique et plus complète pour les dents temporaires (dents de lait) ou en cours de maturation. Il s’occupe plus particulièrement de l’éducation et de l’hygiène bucco-dentaire, de la prévention, des conseils alimentaires, de la détection précoce des craies et des malocclusions chez les enfants et les adolescents. 

La première visite chez le pédodontiste peut avoir lieu dès la poussée des dents de lait, en général dès leur premier anniversaire; il est toujours bon de les habituer à des visites régulières, à l’environnement dans un cabinet dentaire, aux personnels soignants avec leur blouse, leur masque, leurs gants.

Les enfants sont très sensibles à ces rendez vous chez le dentiste:  le bon déroulement des premières consultations est déterminant pour instaurer une relation de confiance et de coopération avec l’enfant afin de lui éviter plus tard la phobie du dentiste.


Beaucoup d’enfants ne se plaignent jamais lorsqu’ils ont mal aux dents. Si vous remarquez que votre enfant a des difficultés pour manger, refuse de se brosser les dents, c’est peut être qu’il a mal aux dents.

Examinez régulièrement les dens de votre enfant: si vous voyez des tâches noires ou brunes sur ses dents, il est recommandé de contacter un pédodontiste au plus vite pour convenir d’une consultation.

 

Source : Dr Nemati Neda 
38 Rue DE LA PAROISSE 78000 Versailles

☎️ 01 30 21 83 38

 

 

Assurance des élèves en cas de chute ou de coup :

 

Tout enfant scolarisé qui chute et se casse une dent peut être pris en charge par l'assurance du ministère de l’Education sans avoir besoin de payer quoi que ce soit.

 

Pour cela,  téléphonez au numéro 18 00 44 33 44 pour obtenir  un numéro d’autorisation ( Mispar kriha).

Demander un certificat de scolarité à  l'école

( Ichour limoudim) puis par la suite prendre un rendez-vous dans un cabinet qui a signé un accord avec le ministère.

* venir également avec le numéro de carte d’identité ( téoudat zéout ) de l’enfant

 

Dr Rausky Daniel

Haut de page 

 
 

Votre enfant s’est cogné les dents - Que faire ?

Observez : 

 La dent est tombée

°Essayez de retrouver le ou les morceaux
 

 La dent est en place, regardez si :

°elle bouge

°elle est fêlée ou cassée

°elle est enfoncée partiellement ou totalement
 

 L’enfant saigne de la bouche :

°Cherchez une plaie : lèvres, gencives, langue

 

Agissez : 

 S’il saigne

°Rincez la bouche avec de l’eau froide et faites mordre un mouchoir propre plusieurs minutes
 

 C’est une dent de lait :

°Si vous la retrouvez totalement arrachée, il n’y a rien à faire, rassurez l’enfant

°Si elle bouge ou si elle est cassée, appelez votre chirurgien-dentiste

°Expliquer à l’enfant d’éviter de mâcher sur la zone touchée , proposez une alimentation tiède et molle.
 

 C’est une dent définitive

°Si vous retrouvez la dent, il est important de la faire réimplanter au plus vite, par un chirurgien-dentiste

°En attendant, conservez-la dans du lait ou dans la salive

°Tenez la dent au niveau de l’émail, jamais par la racine ; ne la brossez pas, ne mettez aucun produit dessus, surtout pas de désinfectant.

 Si la dent bouge, évitez de la mobiliser

 Si elle est cassée : conservez le(s) fragment(s) dans du lait

 Si vous ne la retrouvez pas, elle peut être enfoncée dans la gencive, avalée ou inhalée

 Dans tous les cas, appelez rapidement un chirurgien-dentiste
 

Si vous avez le moindre doute entre une dent de lait et une dent définitive, considérez que c’est une dent définitive !

En cas de douleur : donnez une dose de paracétamol en fonction du poids.

 

Surveillez :
 

L’oedème des lèvres est fréquent et peut être important : appliquez des compresses froides.
 

Localement :
 

 Si la dent change de couleur,

 Si la gencive gonfle ou devient rouge,

 Si la douleur persiste ou s’il a de la fièvre
Consultez votre chirurgien-dentiste.
°Vérifiez la vaccination antitétanique.

Le traumatisme dentaire est fréquent (1 enfant sur 2 avant 15 ans) le plus souvent bénin sur les dents de lait.

Protégez votre enfant lors des activités à risque (trottinette, roller, vélo…) ou sports de contact (rugby, sports de combat) => protège-dents, casque

Attention aux chutes dans la salle de bain (choc contre lavabo ou baignoire) ou à la piscine.

Source : https://pediasante.net/

Services de santé dentaire pour les élèves : 

 

Qui est en droit de recevoir le service ?

Depuis le  8 janvier 2017, tous les enfants qui n’ont pas encore atteint l’âge de 15 ans (qui n’auront  pas encore fêté leurs 15 ans selon le calendrier grégorien), sont en droit de recevoir les soins. Jusqu’à cette date, seuls les enfants jusqu’à 14 ans pouvaient recevoir ces soins.
Le Ministère de la Santé agit afin d’étendre par la suite les soins à des âges supplémentaires.

A partir de quand est-il possible de recevoir les soins dentaires ?

A compter du  janvier 2019, les enfants jusqu’à l'âge de 18 ans peuvent recevoir des soins dentaires dans le cadre de la loi sur l’Assurance de Santé Gouvernementale. Jusqu’à cette date, seuls les enfants jusqu’à l'âge de 16 ans pouvaient recevoir des soins dentaires dans le cadre du panier des services (subventionnés) de santé. 

 

Le service  comprend : 

 

►Examen périodique par un dentiste – une fois par an (ou une deuxième fois dans la même année selon les  considérations du dentiste)

►Examens de routine et suivi dans le cadre des soins médicaux

►Conseil et préparation de programmes de soins – une fois par an

►Radiographies pendant les soins

►Deux radiographies interproximales (Bite-wing) - dans le cadre de l’examen périodique

►Conseils d’hygiène buccale – jusqu’à deux fois par an

►Élimination du calcaire - une fois par an. Les personnes âgées de 14 à 18 ans ont droit à un traitement gratuit supplémentaire par an.

►Soins préventifs par application locale

►Plombages de caries et de cavités

►Premiers soins

►Reconstitutions par amalgame et matériaux composites

►Traitement de la pulpe dentaire au niveau de la dentition temporaire et définitive (y compris des dévitalisations)

►Structures (par moulage et immédiates)

►Couronnes préliminaires au niveau des dents avant et arrière

►Extraction (y compris l’extraction chirurgicale)

►Préservation de l’espace après extraction

►Utilisation de sédatifs / gaz hilarant

►Soins dentaires avec anesthésie pour les enfants jusqu’à 5 ans souffrant de caries dentaires juvéniles précoces 



Source : Ministère de la santé 

 

Haut de page 

 
 

Les premières dents : 

 

 Il y a les bébés " conformistes " et puis les autres .Pas de panique donc les âges indiqués peuvent varier d'un enfant à l'autre. 

-Entre 6 et 12 mois, les incisives du bas puis celles du haut apparaissent ;

-Entre 9 et 13 mois, ce sont les incisives latérales ;

-A partir de 13 mois (et jusqu’à 18 mois environ) ce sont les douloureuses molaires qui font leur apparition ;

-Aux alentours du 16ème mois et jusqu'aux 2 ans de l'enfant viennent les canines ;

-Entre les 2 et 3 ans du bébé enfin, c'est au tour des dernières dents de sortir : les deuxièmes molaires (celles au fond de la bouche).

Pour soulager les poussées dentaires , vous pouvez donner à bébé un anneau de dentition (conforme aux normes en vigueur) réfrigéré (ne le placez pas au congélateur), qui anesthésie la gencive .Évitez les anneaux en PVC ou ceux qui renferment du liquide.
Il ne faut pas non plus l’attacher avec un ruban autour du cou de l’enfant.

Attention ! les colliers d'ambre ne sont pas conseillés par les autorités médicales, car le bébé risque de s’étouffer si des perles se détachent.

* Article annexe 

 

Quand arrêter la tétine ?

Tout d'abord il est important de savoir que la succion est un réflexe naturel et apaisant pour le bébé.
 

Certains bébés préfèrent la tétine, d'autres le pouce, ou encore téter un lange.
 

Quels sont les effets sur les dents ?
 

La succion du pouce ou de la tétine provoque :
 

°Une béance : c'est à dire que lorsque que l'enfant serre les dents, il y a un espace entre ses dents du haut et du bas.

La présence prolongée de la tétine crée cet espace entre les dents.
 

°Une étroitesse de la mâchoire du haut : en effet, la langue est sensée se positionner au niveau du palais ce qui permet une bonne croissance de la mâchoire du haut. La tétine prend la place de la langue, et la langue se retrouve donc en bas. La mâchoire du haut ne grandit pas suffisamment.

*Je recommande d'arrêter la tétine vers l'âge de 3 ans, en général c'est l'âge où les enfants arrivent à s'en séparer. A cet âge-là, ils réapprendront presque tous à repositionner leur langue naturellement.
 

-Une petite astuce que j'ai testé avec mes enfants et qui fonctionne bien :

Utiliser une tétine orthodontique, personnellement j'ai testé la mam perfect (l'important est que la partie de la tétine qui se met entre les dents soit la plus fine possible) en taille 0-6 mois et je n'ai pas pris les tailles supérieures.
 

°Réduire le port aux siestes et nuits.
 

Dr Déborah Raccah-Moulinet,Orthodontiste Spécialiste 

À partir de quel âge donner du fluor aux enfants?

 

 

 

 

 

 

Il convient de comprendre que le fluor renforce l'émail dentaire, et ce dès le plus jeune âge, même quand les dents sont encore en formation.

Ce renforcement est déterminant dans la lutte contre les caries dentaires.

 

Son administration, pour être optimale, doit être adaptée à chaque situation:

L'exposition de l'enfant au fluor va varier en fonction du lieu d'habitation et des habitudes alimentaires de chacun.

En effet selon que l'on vive en France ou en Israël la politique de santé publique va changer; ainsi en France le sel est fluoré, c'est à dire que les autorités sanitaires ajoutent du fluor au sel.

En Israël jusqu'à peu c'était l'eau du robinet qui était fluorée.

 

Il convient donc, en fonction du lieu de résidence de vérifier s'il y a un apport circonstanciel en fluor. De même des eaux minérales contiendront plus ou

moins du fluor (c'est indiqué sur l'étiquette).

 

Dans le cas qui nous intéresse, c'est à dire en Israël, l'apport en fluor doit faire l'objet d'une démarche active car l'eau du robinet n'est plus fluorée.

Il existe des comprimés de fluor qui se vendent en pharmacie mais le plus simple sera de donner quotidiennement au bébé à partir de l'âge d'un an l'équivalent d'une petite noisette de dentifrice faiblement dosé en fluor (0.05%, 500ppm - dentifrice pour enfants de 2 à 6 ans). 

 

Et ceci dans la mesure où c'est le seul apport en Fluor: Une exposition excessive au fluor est paradoxalement nocive et entraîne des colorations

dentaires ainsi qu'une altération de l'émail.

Il conviendra donc de consulter un chirurgien-dentiste qui sera à même de conseiller et prescrire la forme fluorée la mieux adaptée à chacun.

 

Dr William Madar

 
 

Brosse à dents : quels modèles choisir pour les enfants ? 

Un enfant de moins de 10 ans doit avoir une brosse à dents de petite taille qui passe partout et jusqu'au fond de la bouche, avec des poils bien serrés et souples.

Les poils durs agressent la gencive et n'apportent rien.

Il faut changer la brosse avant qu'elle ne commence à prendre une allure de « palmier », soit environ 4 à 5 fois par an.

Enquête : comment bien choisir sa brosse à dents ?

Quelques conseils pour aider vos enfants à se brosser les dents : 

1. Brossez-vous les dents avec votre enfant

En tant que parents, pour inciter votre enfant à se brosser les dents, le plus simple reste de lui montrer l’exemple.

Prenez le temps de réaliser ce moment d’hygiène avec lui, lui montrer comment faire, etc.

Il trouvera amusant de vous imiter en faisant « comme les grands ».

2. Laissez-le choisir sa brosse à dents et son dentifrice

Une brosse à dents amusante et un dentifrice au goût agréable : cela peut suffire à inciter votre enfant à se brosser les dents régulièrement.

Certaines brosses affichent des personnages ou autocollants amusants, changent de couleur voire font de la musique.

3. Responsabilisez-le

S’il a un petit frère ou une petite sœur, vous pouvez demander à votre enfant de lui montrer comment se brosser les dents.

S’il est enfant unique, il peut jouer les professeurs pour sa poupée ou peluche préférée.

4. Faites un jeu

Pour inciter son enfant à se brosser les dents, le jeu peut se montrer très efficace. Rendez ce moment d’hygiène amusant : qui se brosse les dents le plus longtemps ?

Qui a le plus de mousse dans la bouche ? Si votre enfant s’amuse, il peut prendre plaisir à se brosser les dents.

 5. Mettez une chanson

De nombreuses chansons et comptines éducatives sur le thème du brossage de dents sont disponibles sur les plateformes de vidéos en ligne.

Faites-lui écouter et apprenez une petite chanson avec votre enfant afin de rendre cet instant ludique.

6. Montrez-lui des livres

Tout comme les chansons, il existe également des livres pour apprendre aux plus jeunes comment se laver les dents. Votre enfant pourra voir ses personnages préférés faire comme lui matin, midi et soir, et cela le motivera à les imiter.

 

8. Créez un tableau de récompenses 

Certains enfants ont besoin d’être valorisés et récompensés. Affichez un tableau à un endroit où votre tout-petit pourra bien le voir.

Puis ornez-le de décorations – des gommettes ou des dessins, par exemple - que vous aurez choisies ensemble dès que les dents auront bien été brossées.

 

 
 

Hygiène Bucco-Dentaire : 

Mon enfant a rendez-vous chez le dentiste : 

 

Selon le AAPD (American Academy of Pediatric Dentistry), il est conseillé de venir pour une première visite 6 mois après la pousse de la première dent ou à l'âge d'un an (le plus tôt des deux).ד"ר מיטל שגב נויהוף Dr. Meital Segev רופאת שיניים

 

La première visite est rarement l’occasion de soins mais plutôt celle de faire connaissance avec le dentiste, de découvrir le cabinet, les divers instruments, d’apprivoiser ce nouvel univers et cette nouvelle tête .

 

°Avant la visite, évitez de donner trop de détails à votre enfant. En voulant bien faire, vous risquez plutôt de l’inquiéter.

°Contentez-vous de lui expliquer que le dentiste va regarder ses dents, les compter et lui montrer comment bien les brosser

​Haut de page 

 

Lexique en construction 

°Abcès - Mourssa - מורסה 

°Anesthésie - Ardama - הרדמה

°Anesthésié - Radoum

°Antidouleur - Sheker keevim

°Appareil dentaire - Shinayime totavote

°Appareils orthodontique - Mahshir ortodoneti

°Assistante dentaire - Sayat

°Bouche - Peh

°Bridge dentaire - Ghéshère

°Canal dentaire - Téalat ha shoresh 

°Canine - Niv 

°Carie - Hashéshèt 

°Couronne - Kétèr

°Déchaussement dentaire - Shinayim mitroféfote

°Dent cassée - Shèn shavour 

°Dent de lait - Shèn halavi

°Dent de sagesse - Shèn bina 

°Dent provisoire - Shèn zmanit

°Dent qui bouge - Shèn nayedet

°Detartrage -  Hassarat avnit ou Nikouï avnit

°Dévitaliser - Tipoul shorèsh

°Douleur dentaire - Kéèv shinayim

°Email - Email 

°Empreinte - Mida ou médida

°Extraction dentaire - Akirate shèn

°Facette - Tsipouï

°Fraisage (taille) - Hashraza

°Gencive - Hanihayim

°Gingivite - Dalékète hanihayim

°Gonflement - Néfirhout

°Hygiéniste (la personne qui fait les detartrages) -Shinanit

°Implant - Shétel 

°incisive - Shèn hotéhèt  

°Infection- Zihoum

°Inflammation - Daléket

°Joue - Lehi

°Langue - Lashon

°Lèvres - Sfataiim

°Ligament - Rikmate hibour

°Machoire - Lesset

°Mastication - Léhissa

°Molaire - Tohénète

°Ordonnance - Mirsham

°Palais - Heir

°Piqûre - Zrika

°Plombage - Stima 

°Prémolaire - Kdame tohénète

°Prothèse - Shikoum

°Prothesiste: Terhnaï Shinayim

°Pus - Mougla

°Radiographie - Tsiloum ou rentgen

°Sensibilités - Régishout

°Tartre - Avnite

°Urgence -  Ezra rishona

Merci au Dr Madar William pour l'aide apportée à l'élaboration du lexique