L'armoire à pharmacie

ארון תרופות

Parmi les premières causes d’intoxication chez les enfants, on trouve l’ingestion de médicaments.

Un comprimé oublié sur une table de nuit, une boîte de somnifères laissée à portée de main sont autant de risques possibles d’intoxication.

 

Pour un enfant, les médicaments ressemblent souvent à des bonbons et il pourrait être tenté de les manger. Il est donc indispensable, afin d’éviter le moindre accident, de les ranger dans un placard ou une armoire à pharmacie situés en hauteur et si possible fermés à clé.

Par ailleurs, vous pouvez expliquer à vos enfants les dangers qu’ils représentent afin de les sensibiliser

 

Attention, certains de vos médicaments doivent être conservés au frais après ouverture.

Avant d’utiliser un médicament, n’oubliez pas de vérifier sa date de péremption et de lire attentivement sa notice d’utilisation.

 

*Séparer les médicaments adultes et ceux pour enfants, afin de limiter le risque d'erreur.

 

Source - Centre Médical Plumancy
 

 

Le temps de conservation des médicaments 

 

°Pour les médicaments en formes sèches, les médicaments en doses, en patchs, ou les suppositoires : c’est bien la date de péremption indiquée sur l’emballage qui prime.

°Pour les médicaments sous forme liquide : 
La date de péremption indiquée sur le flacon est valable tant que le produit n’a pas été ouvert.
Une fois que le produit est ouvert, il est recommandé de lire la notice jointe au médicament : certains ne se conservent que sept jours, d’autres plusieurs semaines.


°Pour les médicaments en tubes, ou en pots : généralement de 3 à 12 mois, mais c’est toujours en vous référant à la notice que vous aurez la réponse exacte !

Dans tous les cas, prenez le temps d’écrire sur le produit la date à laquelle vous l’avez ouvert.

 

Et si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou votre pharmacien qui sauront vous conseiller sur son bon usage et sur

les précautions à prendre.

 

Source -materneo

 

 

Contacts et coordonnées d’urgence 

 

Et en cas de problème, si l’un de vos enfants a avalé un médicament inapproprié, il est essentiel de connaître les numéros d’urgence

Dans la panique, vous pourriez oublier ceux que vous connaissez par cœur en temps normal. 

Affichez les en évidence sur l'armoire à pharmacie mais aussi sur le frigo ou enregistrer les directement sur votre téléphone. 


N'oubliez pas de noter :


° Votre médecin traitant ou pédiatre 

° L’hôpital le plus proche 

° Vos voisins les plus proches (en cas de besoin d’aide immédiate, comme pour garder un enfant ou vous emmener à l’hôpital).

 

 

 

Cette liste n’est pas exhaustive, votre médecin et votre pharmacien peuvent vous donner des conseils pour la personnaliser, en fonction de la composition de votre famille (présence d’enfants, de personnes âgées, de malades chroniques, etc.) 



Pour les soins courants et petits bobos  prévoyez :
 


°Compresses 

  Pédim - פדים

 

°Compresses pour les yeux  

  Pédim la énaim -פדים לעיניים


°Crème pour les fesses

  Crem Harlata - קרם החתלה


°Desinfectant

 Polydine, merfen spray - פולידין

 

°Pansements 

 Plasterim - פלסטרים

 

°Paracétamol (Doliprane) pour douleurs et fièvre

 Acamol - אקמול


°Pommade coups, bleus, bosses 

 Arnica - ארניקה 


°Pommade pour brûlure 

 Crem lé kviot - קרם לכוויות 


°Protection solaire 

 Crem agana lé shémesh - קרם הגנה לשמש


°Répulsif à insectes pour enfants 

 Crem negued akitsot ytouchim - קרם נגד עקיצות יתושים 

 

°Sérum physiologique 

 Mei Melah - מי מלח : pour nettoyer le nez , les oreilles ou les yeux, des bébés notamment 

 

°Thermomètre  

 Mad Hom  - מדד חום : privilégier les thermomètres digitaux en intra rectal


* Et pourquoi ne pas  faire une photocopie du carnet des santé ? 

Plus facile à trouver que si il  traîne avec les papiers de la maison, surtout dans l'urgence, lorsqu'il faudra  l'emmener avec soi chez le pédiatre ou à l'hôpital.

 

 

* Article recommandé -  Les premiers soins