La nouvelle mère juive s’appelle Maurice.

La nouvelle mère juive s’appelle Maurice. En arrivant en Israël, je pensais arriver en territoire « Mère juive », le domaine absolu de la maman poule couvant sa progéniture d’un regard mêlé d’inquiétude paranoïaque et d’admiration sans borne. Autant la partie admiration sans borne est vraie, pour l’inquiétude, on attend encore. Que font donc ces troupeaux de pré-adolescent(e)s tard le soir dans les rues de Raanana, Netanya ou Tel Aviv? N’y a-t-il donc pas une mère juive un peu inquiète pour aller courir derrière ses rejetons jusqu’à 3h du mat’ en les sommant de rentrer à la maison en les menaçant de se suicider par ingurgitation massive de gefilte fish (la menace étant forcément moins terri

Le 11ème commandement

Ton enfant, tu colleras. Je me suis posée la question récemment sur mon lien avec ma fille. Comment créer une relation parfaite? Comment reproduire ce lien extraordinaire qui me relie à ma mère? Comment trouver l'équilibre entre l'éducation bienveillante , la discipline, l'amour sans frontières, la rigueur sans le lâcher prise. ? J'ai posté sur des dizaines de groupes, j'ai lu des centaines de livres, j'ai eu des milliers de réponse. Certaines plus juste que d'autre, certaines on ressenti en moi comme une injustice "On ne fais pas un enfant pour soi, il faut l'aimer jusqu'à ce qu'il parte en espérant un jour qu'il revienne, chaque enfant doit tuer le père et épouser la mère" Oh comme cela

Retrouvez-nous sur
  • Facebook Social Icon
Recent Posts
Archive