Le miracle

Nous avons essayé de concevoir pendant un an avec mon mari sans stress particulier, heureusement nous habitions à l'autre bout du monde alors aucune pression familiale. On voulait un bébé pour nous, pour compléter notre bonheur, nous avions une aisance matérielle, une chambre d'amis à transformer en chambre d'enfant avec des étoiles au plafond et des mobiles un peu partout. Chaque fois que j'avais mes règles j'avais une petite pointe au cœur de déception mais je me disais que D... est grand et qu'il fait les choses pour notre bien. Ce sera le mois prochain. Et puis ce mois-là est arrivé. Une très grande sensibilité au niveau de la poitrine, un retard d'à peine 5 jours et je le sentais, j

Lettre ouverte à ma fille

Tu n'est pas née encore et personne ne peut comprendre combien je t'aime ! Ah non pardon toutes les mamans du monde qui attendent impatiemment de rencontrer l'amour de leur vies savent combien je t'aime Je ne te promets pas que tu ne souffriras pas dans la vie, mais je te promets de t'apprendre très vite à différencier les gens avec qui t'entourer. Je ne te promets pas de ne jamais te faire honte, il y aura des fois où je ne saurai différencier ta personnalité de la mienne et je raconterai ou ferai des choses qui peuvent te gêner. Je te promets pas que je ne t'énerverais pas, si tu arrive à récupérer l'intelligence de ton père et la mienne et rajouter la tienne, je suis sûre que tu me t

L'odeur

Après un accouchement particulièrement douloureux et compliqué (je dirai uniquement : "sans péridurale, bébé de 4 kilos"). J'étais tout simplement à bout de souffle, a bout de force, à bout de tout. Cela avait duré bien plus de 15 heures et les infirmières me refusait une boisson sucrée afin de me réveiller de cette léthargie dans laquelle j'étais tombée après la "délivrance". Dès que ma fille est sortie (bleue car cordon autour du cou) on me l'a apporté, ma tension à ce moment là avoisinait les 18, j'avais un voile de douleur pendant que la gynécologue me recousait et j'étais complètement à l'ouest. Lessivée de cette terrible expérience je n'arrivais pas à me redresser pour prendre mon bébé

Retrouvez-nous sur
  • Facebook Social Icon
Recent Posts
Archive