Le miracle


Nous avons essayé de concevoir pendant un an avec mon mari sans stress particulier, heureusement nous habitions à l'autre bout du monde alors aucune pression familiale. On voulait un bébé pour nous, pour compléter notre bonheur, nous avions une aisance matérielle, une chambre d'amis à transformer en chambre d'enfant avec des étoiles au plafond et des mobiles un peu partout. Chaque fois que j'avais mes règles j'avais une petite pointe au cœur de déception mais je me disais que D... est grand et qu'il fait les choses pour notre bien. Ce sera le mois prochain. Et puis ce mois-là est arrivé. Une très grande sensibilité au niveau de la poitrine, un retard d'à peine 5 jours et je le sentais, je le savais ! J’étais enceinte. J'en parlais à mon mari et il me dit que dans trois jours nous serions en congé et nous irions faire une prise de sang. Ce soir-là j'avais l'anniversaire de ma meilleure amie. Elle nous avait invité à une extraordinaire soirée déguisée sur la plage avec un nombre incalculable de bouteilles d'alcool. Comme je vous l'ai dit, je le sentais. Il y avait un petit être miraculeux qui grandissait à l'intérieur de moi. Je ne touchais pas à une goutte d'alcool prétextant un mal de tête, une bouffée de cigarette et le remord me rongeait le cœur .Je jetais le paquet. Une fois rentrée de la soirée je me mis au lit et impossible de m'endormir. Je ne cessais d'imaginer le cœur plein d'espoir si ce que mon instinct m'avait soufflé était la réalité. À 5 heures du matin ne trouvant toujours pas le sommeil du à mon excitation. Je m'habillais et sortait dans la chaleur tropicale .J'arrivais à l'hôpital et demandais à faire une prise de sang. Réponse dans une heure.... En attendant les résultats je réfléchissais à mon escapade nocturne, pourquoi n'avais-je pas réveillé mon mari pour qu'il vienne avec moi? Je pense que je ne voulais pas vivre la déception avec lui si cela s'avérait négatif et une pensée légèrement égoïste me soufflait "Tu es enceinte". Ce petit être pousse en toi, c'est ton plus beau cadeau, chéris cet instant secret car il t'appartient. Au bout d'une heure, une vielle thaïlandaise qui devait avoir un âge certain tant la bonté, l'expérience et la compréhension de ce monde était inscrit dans ces yeux s'approcha de moi. Elle me dit en Thaïlande une phrase, que je compris mais sous le choc je ne pus même pas réagir et elle me souffla en anglais "positif" à ces mots la, nos yeux se croisèrent et se remplir de larmes. Je n'oublierai jamais le visage de cette vielle femme et l'émotion qu'elle dégagea en me disant le mot le plus significatif de toute ma vie. J'avais quelque chose de miraculeux qui grandissait en moi à chaque instant. Je rentrais mais connaissant le sommeil lourd de mon mari je n'avais pas grand espoir d'arriver à communiquer cette extraordinaire nouvelle avec lui. Je décidais de déposer le résultat à ses côtés dans le lit. Je lui écrivis : "il est écrit sur cette analyse médicale "positif" cela veut dire que dans 9 mois tu vas être papa, on t'aime ". Première fois que j'utilisais le "On" et sûrement pas la dernière. J'essayais quand même de le réveiller, je lui dis que j'étais enceinte il me regarda les yeux embués de sommeil me dit "Kol HaKavod" et replongea dans les bras de Morphée. Super! Sachant que j'étais enceinte de 4 semaines je me ruais sur Google pour connaître exactement la taille et le poids de celle qui deviendra ma raison de me lever le matin. J'appelais ensuite ma soeur et, lui proposait cette énigme : «Je suis plus grand qu'un grain de sésame mais plus petit qu'un grain de riz, qui suis-je ? « Je vous laisse imaginer l'émotion quand elle a trouvé la solution. Cette journée du 1 novembre 2015 devait changer ma vie, car elle prenait tout son sens. J'avais quelque chose de miraculeux qui grandissait en moi à chaque instant.

Retrouvez-nous sur
  • Facebook Basic Square
Articles récents
Archives