La phobie scolaire 

Qu’est ce que la phobie scolaire?

 

La phobie scolaire est une angoisse survenant dès que l’élève doit se rendre dans son établissement, jusqu’à l’impossibilité pour certains de quitter la maison.

Elle correspond à une situation où les jeunes n’arrivent plus à aller à l’école pour des raisons qui semblent irrationnelles.

C’est un symptôme correspondant à des causes diverses. Il est important de noter qu’il ne s’agit pas d’un manque d’intérêt pour l’école.

La volonté n’a rien à voir dans cet état invalidant car, bien qu'il n'y arrive pas, l’écolier désire réellement se rendre aux cours.

 

Les signes :

 

La phobie scolaire peut s’exprimer avec des signes de souffrance physique réels plus ou moins importants:

 

douleurs abdominales,

nausées,

palpitations,

sensation de malaise insupportable,

tremblements,

difficultés à respirer

 

Egalement la phobie scolaire peut se traduire par de l'absentéisme, pas toujours détecté. Parfois, le jeune arrive au collège ou au lycée en retard et, pour ne pas entrer en classe, passe sa journée en permanence, à l'infirmerie ou rentre à la maison.

 

Après avoir multiplié les absences, il se trouve ensuite dans l'incapacité totale de retourner en classe. Il refuse alors de sortir de chez lui, parfois même de se lever le matin, renonce à ses loisirs, ne pratique plus aucune activité sportive, ne voit plus ses copains et s'isole de plus en plus.

 

Ce comportement témoigne d'une véritable souffrance psychique qui perturbe très vite l'équilibre familial. À ce stade, les parents ont déjà tout essayé pour l'obliger à retourner en cours : la douceur, la négociation, les menaces. L'enfant fait ce qu'il peut pour retourner à l'école mais n'y parvient pas.

 

Parmi les signes avant-coureurs à prendre en compte, nous retrouvons également: anorexie, scarification, renfermement,  troubles du sommeil, refus répétés de se lever.

 

 

Quelles sont les raisons d’une phobie scolaire :

 

Les raisons de cette « phobie » (ou de cette angoisse) ne sont pas les mêmes selon les individus et leur histoire personnelle.
 

Les raisons peuvent être multiples :

 

harcèlement  par d’autres élèves,

difficultés scolaires, 

anxiété de performance

stress scolaire,

angoisse de séparation,

problèmes dans la famille,

psychopathologie.

 

Souvent la phobie scolaire peut être liée à un attachement particulièrement fort aux parents, à une peur de perdre leur amour, à l’image qu’on veut leur donner, à la crainte de grandir et de se lancer dans le monde.

 

 

Il est important de prendre en compte rapidement les symptômes de la phobie scolaire car la situation de l’élève peut s’aggraver sévèrement et son avenir en pâtir : déscolarisation totale, isolement, désocialisation, dépression, refuge dans des addictions, suicide…

 

Une évaluation spécialisée par un thérapeute est indispensable pour permettre de choisir la meilleure prise en charge.

Un travail d’équipe autour de l’élève et sa famille entre soignants et établissement scolaire permettra de prendre en charge ces élèves et d’éviter leur descolarisation définitive.

 

Que faire en cas de phobie scolaire  ? :

 

Oser en parler : A votre médecin de famille , votre famille , les amis, les professeurs, l'infirmière de l'établissement, le psychologue scolaire ou l’assistante sociale . Autant d'interlocuteurs possibles qui sauront vous orienter vers les structures proches de chez vous qui connaissent le problème 

      

Faites venir souvent ses amis de classe chez vous. L’important est que l’enfant soit le moins possible déconnecté de son milieu social et scolaire.

 

Enfin, évitez toute épreuve de force, injonctions et menaces ne seront pas productives, voire crisperont gravement les choses.

 

Veillez à ce que l’entourage de l’enfant (les grans-parents, frères et sœurs, les proches) adopte également cette attitude, mais aussi le distraie du problème.

Evitez-lui la culpabilité d’être la cause de bouleversements dans la famille.

 

Votre réassurance, votre volonté de l’accompagner dans cette épreuve et votre confiance dans son succès à retourner à l'école sont vos meilleurs atouts pour une mobilisation coordonnée de tous les membres de son entourage affectif et professionnel.

 

 

 

Claire Ben Sadoun

Psychologue d'éducation 

058 665 69 04

Bat Yam