Morsure de chien

Dr Stephane Bleuer-Elsner, Véterinaire

Titulaire du DIE de vétérinaire comportementaliste

Psychiatrie vétérinaire

Tel Aviv

FB

Votre chien a mordu un humain .Que vous habitiez Israël ou en France vous devez respecter un certain nombre d’obligations et ce QUELLE QUE SOIT LA RACE DU CHIEN !

 

En Israël :

 

Surveillance sanitaire :

 

S’orienter immédiatement vers un véterinaire officiel (véterinaire de la ville, il suffit de contacter la mairie) que le chien soit on non vacciné contre la rage et quelque soit la personne mordue (même dans la famille ou chez le vétérinaire).

 

Selon les circonstances le vétérinaire officiel prend ou non la décision d’isoler le chien en chenil pendant 10 jours. Cette mesure n’est en aucun cas une mesure punitive mais bien une mesure de protection de la personne mordue, des propriétaires, de leur famille et de la société en général.

 

La rage est une maladie inéluctablement mortelle dès que les symptômes apparaissent, elle doit donc être prise très au sérieux.

 

Si le chien présente des symptômes évocateurs  de rage ou décède au cours de sa garde officielle, des vaccinations préventives seront immédiatement administrées à toutes les personnes ayant été au contact du chien pendant les 15 jours précédents sont décès.

 

Chaque année entre 10 et 30 chiens sont diagnostiqués positifs à la rage en Israël.

 

Évaluation de la dangerosité et prévention des récidives

Au moment de la réception du chien ou à l’issue de sa garde en chenil le vétérinaire officiel a tout pouvoir pour déclarer le chien comme chien dit dangereux.

Quelque soit sa race, il devra alors se soumettre aux restrictions concernant les races de chiens dites dangereuses en Israël et leur croisements qui sont: American Staffordshire terrier, Rottweiler, Tosa, Dog Argentin , Staffordshire bull terrier (Staffie), Pit Bull Terrier (qui n’est pas reconnue comme une race en France), Brazilian Fila (Fila Brasileiro), Bull Terrier.

 

Ces restrictions sont :

 

port d’une muselière a l’exterieur

port d’une muselière dans la maison si un enfant de moins de 16 ans est présent

promenade avec une laisse de deux mètres au plus

permis de détention valide. Ce permis s’obtient auprès du veterinaire traitant après paiement d’une taxe et concerne tous les chiens (dit dangereux ou pas)

 

En cas de récidive ou de défaut outre les sanctions financières le chien risque la saisie voire l’euthanasie.Références législatives :

 

Services vétérinaires israéliens  (hébreux)


Article de loi (hébreux)

 


 

En France : 

 

Surveillance sanitaire :

 

Cette surveillance a pour but de s’assurer que le chien n’était pas porteur du virus de la rage au moment de la morsure. Elle doit avoir lieu que le chien  soit ou non vacciné contre la rage et quelle que soit la personne mordue (même dans la famille ou chez le vétérinaire)

Votre chien doit subir une surveillance sanitaire obligatoire de 15 jours.

La surveillance consiste en 3 visites sanitaires effectuées par votre vétérinaire :

 

dans les 24h suivant la morsure

le 7° jour après la morsure

le 15° jour après la morsure 

 

Le vétérinaire contrôle l’état de santé de votre animal à chaque visite. Il vous remet 3 exemplaires du certificat de surveillance (un pour vous, un pour la personne mordue, un pour l’autorité investie des pouvoirs de police qui a été informé des faits = le maire, la gendarmerie)

 

Pendant la durée de cette surveillance, vous devez :

 

prévenir le vétérinaire en cas d’apparition de symptômes ou de fugue

maintenir votre chien à l’attache, ne pas le laisser divaguer

le présenter aux visites en laisse et muselé

ne pas vous dessaisir de votre chien

ne pas le faire vacciner contre la rage

 

Vous devez déclarer la morsure de votre chien

Vous devez vous adresser à la Mairie de votre commune de résidence.

 

Le médecin qui soigne la personne mordue, le gendarme qui recueille la plainte éventuelle, devront également déclarer la morsure.

Votre chien doit subir une évaluation comportementale

avant la fin des 15 jours de surveillance sanitaire

par un vétérinaire inscrit sur une liste départementale Cette évaluation nécessite que votre chien soit préalablement identifié (tatouage ou puce électronique.

 

Le résultat de l’évaluation sera transmis au Maire. Selon les conclusions du vétérinaire, l’évaluation comportementale devra être renouvelée dans un délai précis, une prise en charge du chien par un vétérinaire pourra être conseillée ainsi qu’un stage de formation pour le propriétaire. 

 

Références législatives :

 

Arrêté du 21 avril 1997 ; Arrêté du 4 mai 2007 ; Article R223-25 du code rural ; Arrêté du 9 août 2011 Article L211-14-2 du Code Rural

La conduite à tenir en cas de morsure de chien

 

Toute morsure doit être soignée immédiatement pour éviter les risques d’infection. Nettoyez la plaie et selon la gravité de la blessure, consultez un médecin ou appelez les urgences. L’animal doit être examiné par un vétérinaire pour vérifier qu'il n'a pas la rage.

 

Que faire vous-même en cas de morsure ?

 

En cas de morsure, il est important de nettoyer la plaie à l’eau et au savon, le plus tôt possible. Éliminez les corps étrangers s’il y en a, puis rincez très abondamment. Séchez et enfin, appliquez une solution antiseptique.En cas de saignement, comprimez la plaie à l’aide d’un linge propre et surélevez, si possible, le membre qui saigne. Si le saignement persiste ou est abondant, contactez les urgences. Vérifiez, dans le carnet de vaccination, que la personne concernée est toujours protégée contre le tétanos. Si sa vaccination n’est pas à jour, la personne doit consulter son médecin traitant dans les 48 heures.

 

Quand faut-il consulter un médecin ?

 

Consultez votre médecin traitant ou allez au service des urgences, lorsque :

 

° la morsure est située aux mains, aux pieds ou près d’une articulation .

° la plaie vous paraît profonde quelle que soit sa localisation .

° la blessure est souillée par des corps étrangers et vous ne parvenez pas à les retirer .

° la morsure a été causée par un chat : le risque infectieux est très important .

° la personne concernée est immunodéprimée (traitement corticoïde, VIH…) ou atteinte de diabète .

° la vaccination contre le tétanos n’est pas à jour ou vous ne savez pas à quand remonte le dernier vaccin .

° la personne a été mordue par un animal errant ou domestique, dont vous ne connaissez pas le statut vaccinal contre la rage .

° la plaie s’infecte : l'infection apparaît en général, 24 heures après une morsure de chien, plus tôt après une morsure de chat. Elle se caractérise par des douleurs, une rougeur, un gonflement et un écoulement.

 

Le médecin procède à l’exploration de la plaie, la désinfecte…. Il vérifie également l’immunisation du patient contre le tétanos: si besoin, il peut lui injecter des immunoglobulines tétaniques et le revacciner. Si nécessaire, le médecin peut aussi lui prescrire un traitement antibiotique.

 

Quand faut-il appeler les urgences ?

 

° la morsure est située au visage, au cou ou au niveau des organes génitaux .

° la plaie est déchiquetée ou atteint les os .

° la blessure entraîne une forte hémorragie quelle que soit sa localisation .

° la personne perd la sensibilité ou la capacité de mouvement du membre blessé.

 

 

En cas de morsure, certaines informations peuvent aider le médecin. Si possible :

 

° identifiez l’animal mordeur ;

° notez l’heure de la morsure (le temps écoulé entre l’accident et le traitement est important pour le chirurgien), les circonstances, le comportement de l’animal, le lieu où il se trouve ;

° demandez au propriétaire le carnet de vaccination de l'animal pour vérifier son vaccin contre la rage.

 

Source : ameli-sante.fr