Mort subite du nourrisson : améliorer la prévention

Qu'est-ce que la mort subite du nourrisson ?

La mort subite du nourrisson est le décès soudain et inexpliqué d'un bébé apparemment en bonne santé, âgé entre deux semaines et un an, avec un pic entre deux et quatre mois.

Elle intervient toujours de manière inattendue et quasi systématiquement pendant le sommeil. Malgré des études approfondies, nul n'est en mesure d'expliquer le décès.
Les experts considèrent la mort subite du nourrisson comme un diagnostic d'exclusion, étant donné que des examens médicaux poussés ne permettent pas de mettre en évidence une cause expliquant le décès de l'enfant (comme une défaillance physique).


Prévenir et accompagner


 

Il est malheureusement impossible de garantir complètement la sécurité des bébés, qui restent des sujets vulnérables.

Personne ne peut totalement exclure le risque de mort subite d'un nourrisson.

Cependant, en respectant les conseils ci-dessus, vous réduirez considérablement certains risques potentiels de ce syndrome.
N'hésitez jamais à demander un avis médical à votre médecin.

 

Faites-le chaque fois que vous pensez que quelque chose ne va pas avec votre bébé, chaque fois que vous avez des doutes ou des questions.



Pour limiter au maximum le risque de morts inattendues du nourrisson, il faut suivre les recommandations précises et validées sur le plan scientifique : 


 Couchez votre enfant sur le dos. En 15 ans, cette recommandation a permis de faire baisser le taux de mort subite du nourrisson de 75 %.

 

Dans cette position, le visage et donc les voies respiratoires sont dégagées. Pour éviter les risques d'enfouissement dans le lit, évitez également l'utilisation de couettes, de cale-bébé, d'oreillers, de tours de lits et de grosses peluches, et privilégiez les matelas rigides.


Protégez votre enfant du tabagisme. Fumer pendant la grossesse augmente le risque d'infections sévères in utero.

Les substances toxiques et les produits du tabac sont connus pour altérer la maturation cérébrale et fragiliser les tissus respiratoires du fœtus.

Malgré les campagnes de prévention, l'exposition à la fumée de cigarette est en passe de devenir le premier facteur de morts inattendues du nourrisson.

Source : Destination Santé


 * Brochure -  Prévention de la mort subite du nourrisson

 

  * Article recommandé en Hébreu 


 * Vidéo avec le Docteur Michael Wolf