Le  biberon en pratique

Nourrir votre bébé au biberon ne manque pas d’avantages. Pratique et simple, cela ne s’improvise pourtant pas.

 

Quel  biberon  choisir ?

           

  • Le biberon en verre est pratique, facile à laver et à stériliser. En revanche, il est lourd et risque de se casser.

  • Le biberon en plastique vieillit moins bien, se ternit et se déforme au fil du temps. En revanche, sa légèreté le rend idéal dès que bébé est autonome.

 

La forme cylindrique est la plus répandue.Pour un bébé de 0 à 6 mois qui consomme essentiellement du lait, une contenance de 240-250 ml permet de couvrir tous les besoins selon l’âge.

 

Quelle  tétine  choisir ?

           

  • Les tétines en caoutchouc sont très souples, mais leur odeur peut ne pas plaire à votre bébé.Elles s’usent en ramollissant, surtout si vous les stérilisez.

  • Les tétines en silicone ont une consistance plus ferme qui se rapproche davantage de celle du sein.En général, leur forme est d’ailleurs étudiée pour rappeler le mamelon.Elles sont en revanche plus chères et elles ont tendance à durcir, rendant la succion difficile.

  • Dans tous les cas, remplacez les tétines toutes les 4 à 5 semaines environ.

 

Une tétine bien réglée laisse s’échapper une goutte de lait par seconde environ, si vous retournez le biberon tête en bas.

Si les trous sont obstrués, votre bébé devra fournir un effort plus important qui le conduira à avaler de l’air ; si les trous sont trop larges, le débit sera trop important et bébé aura tendance à s’étouffer en buvant.

 

 

Hygiène.

 

       Etape par étape: laver le biberon de bébé :

  • Le biberon doit toujours être préparé dans un environnement propre

  • Juste après avoir donné le biberon à bébé videz le et rincez au robinet .

  • Défaire le biberon de bébé en séparant la tétine, la bague et le capuchon du biberon, 

  • Immergez le biberon de bébé, la tétine, la bague et le capuchon dans de l'eau chaude additionnée de liquide vaisselle, 

  • Nettoyez soigneusement toutes les parties avec le goupillon sans oublier de frotter le pas de vis et de retourner la tétine, 

  • Rincez abondement .Vous pouvez les placer dans votre lave-vaisselle en utilisant un cycle spécifique complet. 
     

Stérilisation des biberons : pourquoi ce n'est plus nécessaire ? 

 

Pourquoi depuis quelques années la stérilisation des biberons, qui rassure pourtant les jeunes parents, n’est plus d’actualité ?
MARIE JUGLARET : Pour être efficace, la stérilisation demande des conditions d’hygiène drastiques, qu’il est normal de suivre à l’hôpital car le milieu lui-même est porteur de germes, avec des risques infectieux susceptibles de contaminer les enfants fragilisés.

A la maison, si l’on voulait vraiment être dans les conditions de stérilisation satisfaisante, il faudrait, après stérilisation, récupérer l’ensemble des éléments constituant le biberon avec une pince, le reconstituer juste après alors qu’il est encore humide, et le mettre au frigo pour éviter le développement des germes.

Au bout de 24 heures, s’il n’a pas été utilisé pour préparer un biberon de lait, il n’est plus considéré comme stérile. Donc il faut recommencer.

 

 

      Quelques soit la méthode choisie, il faudra respecter certains points:

  • Biberons et tétines doivent être parfaitement lavés,

  • Bagues et tétines doivent être 'emboîtées' avant la stérilisation afin d'éviter de les manipuler après,

  • Le temps de stérilisation doit être respecté,

  • Les mains sont lavées avant de toucher le matériel stérilisé,

  • Après stérilisation, le biberon doit être remonté, fermé jusqu'à son utilisation et conservé dans un frigo propre,

  • Les biberons sont utilisables pendant 24 heures.

 

 

Réchauffer le biberon.

 

  • Préférez le bain-marie ou le chauffe-biberon. La température du lait ne doit jamais dépasser les 37° (température du corps).

  • Attention au micro-onde : le risque de brûlures graves est très important !

  • Une fois réchauffé, le biberon doit être donné dans la demi-heure. Si bébé ne le termine pas, jetez ce qu’il reste.

  • Vous pouvez également choisir de donner le biberon sans réchauffage, à température ambiante.

 

Quelle eau ?

 

en cours ...

 

 

Donner le biberon.

 

    Un repas au biberon est aussi un moment fort de complicité entre maman et bébé, tout autant qu’une tétée au sein.

  • ​Évitez de préparer les biberons à l’avance et ne laissez pas un biberon à température ambiante plus d’une heure.

  • Installez-vous dans un endroit calme : pas de repas entre deux portes ou dérangé par la sonnerie du téléphone !

  • La tête de votre bébé doit reposer dans le creux de votre bras, le visage orienté vers vous. Incitez-le à ouvrir la bouche en caressant ses lèvres avec la tétine.

  • Vérifiez bien l’inclinaison du biberon afin qu’il n’y ait pas d’air dans la tétine.

  • Interrompez plusieurs fois le repas de votre bébé pour vérifier que le lait s’écoule toujours bien : les orifices se bouchent facilement.

  • Si votre bébé se détourne avec insistance de son biberon et semble regarder ailleurs, n’insistez pas : il vous fait comprendre ainsi qu’il a assez     mangé.

  • Ne le forcez pas à terminer son biberon, même s’il n’a pas beaucoup bu. Il se rattrapera au prochain repas.

 

Le rot.

 

    Il est parfois nécessaire en cours de tétée, mais survient en général à la fin du repas.

    Le rot permet d’évacuer une poche d’air qui se forme au-dessus du lait dans l’estomac de bébé ensuite, il s’évacue via les intestins, provoquant les

    fameuses coliques.

    Un enfant nourri au biberon avale nécessairement de l’air, mais cela ne provoque pas systématiquement de coliques.

 

    Les méthodes pour provoquer le rot sont nombreuses : bébé assis sur vos genoux et légèrement penché en avant, couché sur le ventre sur votre  

    avant-bras, ou encore « debout » contre votre épaule (attention aux rejets !).

    Tapoter ou masser son dos peut aussi l’aider à évacuer.